Carnet n°3 / 2016 – Bangkok

C’est l’histoire d’un pigeon qui mangeait dans la gamelle du chien… mouahaha.
On pouvait pas faire photo plus inutile que celle là je crois.

Bonjour 😀 Si vous arrivez, n’hésitez pas à faire un tour sur les précédents carnets de voyage sur Bangkok ! Retrouvez le premier ici et le deuxième juste là. Bonne lecture !


Dimanche 31 janvier 2016

En ce dimanche 31 janvier, nous sommes donc repartis à la recherche d’un hôtel (clairement, on va croire que c’est notre activité favorite – mais non en fait ah). Nous avons donc réservé un hôtel à deux pas de la station de BTS Asok, fais nos bagages et quitté le Motley House, définitivement trop cher pour ce qu’il était. Nom du nouvel hôtel, check. Plan, check. Nous voilà donc partis en direction du Asok Montri House.

Le genre d’hôtel qui m’a fait relativiser sur celui de la veille. Franchement en arrivant je l’ai regretté fort. Très fort.

Bon déjà, il faut noter qu’en descendant du BTS, il y a eu comme qui dirait un couac entre la lecture du plan, la direction à prendre et notre communication avec Doudou sur le sujet

Lui : Nana c’est par là donc l’hôtel est là-bas.

Moi : D’accord *part dans l’autre sens*

Lui : *me suit*

Nous voilà partis avec toute la motivation du monde (lolilol) du mauvais côté ahaha… La sortie du BTS était franchement à deux minutes à tout casser de l’hôtel, et nous il nous a fallu au moins une demie-heure pour arriver. En même temps on cherchait le Soi 19 (la rue quoi) entre les Soi 25 et 27, on se disait qu’en Thailande tout était possible même une incohérence pareille.

Une fois arrivés, soulagés mais pas rassurés (ne réservez pas d’hôtel sans l’avoir visité avant si vous le pouvez !), nous avons effectué le check in et avons entrepris de nous installer dans la chambre attribuée, qui n’avait absolument rien de la photo sur Booking (oui parce qu’on est des hôteliers traîtres à leur sang professionnel, on réserve chez les méchants qui prennent des commissions bouuuh).

La chambre, enfin le placard, avait une petite fenêtre donnant… sur le couloir. Intimité zéro. La chaleur dans la chambre est moite et étouffante, on finit par être mieux dehors que dedans (et pourtant il faisait bien chaud à l’extérieur !). La clim située juste au dessus du lit nous en rendrait presque malade, mais une fois coupée on redevient moites et transpirants presque quasi instantanément.

Et puis je ne vous parle pas de l’état des douches et toilettes communs. Non vraiment je ne vous en parle pas. On sait jamais des fois que vous seriez en train de manger ou que sais-je encore … Autant ça ne me dérange pas de devoir faire des squat aux wc ou me doucher en claquettes, mais là ouais non y a une limite au dégueulasse. J’aurais encore préféré me laver à l’écuelle et au seau d’eau et faire pipi dans la nature, pour vous dire !

DSC00100

DSC00103

Bref, ONCE AGAIN, on fait nos valises, on remballe nos sous (parce qu’on s’est fait remboursé, on n’y croyait pas mais si !), on trouve un nouvel hôtel et on bouge. Youpiii. Bon remarquez, on est allé au « icheckinn » juste à côté, on n’a pas fait beaucoup de chemin 🙂 l’hôtel était plus cher (1300 baths) mais il était vraiment clean, le personnel super sympa, bref impec on n’en demande pas plus !

On a, plus tard, trouvé un supermarché, et comme ça nous manquait de faire les courses (I-R-O-N-I-E), on a fait le tour du magasin. Et qu’a-t-on trouvé ? Du fromage. Mon saint-graal par excellence, mon pêché mignon, mes petits bonbons à moi… du fromage quoi ! aaaaaah. Bon par contre la bouchée de camembert, 5 euros alors bon je m’en suis passée.

DSC00108

Pour finir la soirée, nous nous sommes baladés au marché de nuit de Nana situé pas très loin de l’hôtel. J’aurais bien voulu vous dire que j’ai pris des photos mais euh. Ouais non j’en ai pas pris. Pour ceux qui ne connaissent pas il s’agit d’un quartier où tous les vices sont permis (et surtout payants). Les filles font la queue le long des trottoirs arguant de temps en temps de suaves « Hellooooo » d’une voix rauque (ravages de l’alcool/clope sur les cordes vocales ou pomme d’Adam, on ne sait pas toujours). D’autres se baladent carte des plats en main en collant ton mec « Ping Pong Show ? Ping Pong Show ? » (bizarrement on m’a pas proposé à moi, j’suis moche ou bien ? ahahaha). Sans parler de l’affluence de stands vendant tout plein de jouets sympatoches (dans un certain style s’entend) (s’il-vous-plait, pour votre sécurité, attendez de rentrer en France pour vous acheter ce genre d’objets, ne prenez pas le risque d’acheter de l’occasion) (berk berk berk) (MAIS BERK QUOI) (mais pourquoi j’ai pensé à ça moi aussi).

Vous suivez toujours ? 😉 Dans ce cas, on se retrouve dans un prochain article pour la suite de nos aventures (a)


L’hôtel 1 : Asok Montri House

L’adresse : 16/19 Soi Sukhumvit 19,, Sukhumvit Rd., Klongtoey Nua,Wattana Bangkok 10110

Y accéder : BTS arrêt Asok

Le tarif : 900 baths

Mon avis : N’y allez pas ! Vraiment pas propre du tout que ce soit au niveau de la chambre ou des sanitaires communs. Chaleur moite et étouffante, rien n’y fait même pas la clim !


L’hôtel 2 : I check inn Bangkok Sukhumvit Soi 19

L’adresse : 9/10 Sukhumvit Soi 19, Wattana, Wattana, 10110 Bangkok, Thaïlande

Y accéder : BTS arrêt Asok

Le tarif : 1300 baths

Mon avis : Impeccable ! Franchement s’il fallait vraiment critiquer je dirais qu’on entend la clim la nuit, ça fait une espèce de bruit sourd par intermittence mais j’ai envie de dire, ça n’empêche en rien de dormir.


Tu as aimé cet article ? Partages-le !

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.