Quand on partage la même passion, on parle le même langage.

Et bonjour 😀 !

Aujourd’hui je reviens avec un article de pole dance, c’est pas qu’on s’en serait pas douté mais presque hein aha. En fait j’aimerais vous parler d’un sujet en particulier, pas forcément que de pole finalement mais le tout est étroitement lié. Parce que j’entends souvent quand je parle de pole, une réponse de ce type :

J’aimerais bien essayer, mais il faudrait que je perde du poids avant.

Et là j’ai envie de répondre : mais pour quoi faire ?

Puis finalement, je vais vous dire exactement ce que je réponds, parce que ça s’applique à toutes, peu importe les complexes qu’on a, qu’on se trouve trop grosse, trop maigre, pas assez bien foutue d’ici ou de là…


Les complexes vont au placard

Quand j’ai commencé la pole, pour mon premier cours, j’étais hyper stressée – d’ailleurs je vous en ai déjà parlé la dernière fois. Je me disais ô catastrophe il va falloir que je me donne en spectacle, devant des filles qui seront sûrement bien foutues, déjà musclées par d’autres sports, déjà souples grâce à on ne sait quelle danse … Et moi je vais être là, tel un ignoble cheveu sur une soupe de légumes maison. J’étais souple comme un pavé de ciment, et j’avais la force d’un petit moineau (et des bras de moineau d’ailleurs ahah bref). En plus de ça, je n’avais pas vraiment de souffle et l’idée de faire un échauffement digne de Rocky Balboa me filait une trouille bleue. Bon grosso merdo j’étais pas rassurée quoi.

La suite vous la connaissez à force que je la radote, je suis devenue accro.

Pourquoi ?

Entre autres (il y a un million d’autres raisons), parce que j’ai appris à laisser mes complexes au vestiaire. Voire même à l’entrée du studio. Non en fait je les laissais chez moi, très loin de moi.

C’est un sport qui n’a ni âge, ni genre, ni morphologie … et encore moins de pèse-personne (j’allais dire balance mais bizarrement ça sonnait mal dans ma phrase qui se voulait philosophique et pleine d’inspiration).

En fait vous venez comme vous êtes, vous êtes acceptée comme vous êtes et puis le reste on s’en bat le pompon.

Je dis pas bien sûr, il y a des exceptions partout. L’être humain n’est pas réputé pour sa bienveillance.

Mais il y a cette magie dans la pole que je ne pense qu’il soit possible de retrouver ailleurs.

Parce qu’il y a cette passion qui s’ancre petit à petit au fond de nous et qui nous rassemble.

Cette passion qui nous rassemble.

Je ne sais pas vraiment comment vous expliquer. Quand je rencontre quelqu’un qui pratique cette même discipline, je suis heureuse ! Parce que je me dis chouette on va pouvoir se comprendre de suite (bon encore une fois on peut pas s’entendre avec tout le monde mais difficile de ne pas être copines quand le simple fait de dire « rainbow marchenko » fait pétiller le regard).

J’ai arrêté de me demander si j’étais suffisamment bien physiquement pour assister à un cours et apprendre à faire des trucs de dingue sur une pole (sur la barre donc). Parce que finalement il n’y a aucune raison que Miss A ou B soit plus légitime que moi à en faire.

J’ai aussi arrêté de stresser de ne pas apprendre aussi vite que certaines, de ne pas avoir le déclic sur certains placements en deux tentatives et demi. Parce que finalement, votre apparence n’a pas le dessus quand vous dansez.

Vous danserez bien quand vous serez en accord avec votre corps.

Pas avant.

Mais si vous n’essayez pas de vous lâcher quand vous danser, vous ne pourrez pas être en symbiose avec lui.

(fichu cercle vicieux)

L’avantage qu’il y a dans cette discipline est que vous êtes libres. Libres d’exprimer votre personnalité, d’être plus dans la version sport ou la version art, plutôt sexy ou plutôt dans la discrétion. Avec ou sans talons. Avec ou sans tout ce que vous voulez. Parce que justement, vous faites ce que VOUS voulez.

Il est temps de s'accepter comme on est.

Votre corps c’est vous. Ce n’est pas vous (votre personnalité) + votre corps, ce concept étrange avec lequel vous devez vivre.

Il y a deux possibilités, soit vous acceptez votre corps comme il est, avec ses défauts et ses qualités (et je rappelle que tout le monde a des défauts) soit vous faites en sorte de changer les choses. Pas parce que vous n’aimez pas votre corps, mais justement parce que vous l’aimez, que vous vous aimez vous, et que vous voulez rendre votre corps beau à votre façon, à votre image.

Je suis partie dans tous les sens je sais hein aha. Mais j’aimerais tellement arriver non pas à vous convaincre, mais à vous faire réfléchir. Chacun est beau à sa façon, chacun a sa notion de perfection, le principal c’est de se plaire à soi.

Et si vous n’en démordez pas, que vous ne vous aimez vraiment pas, alors venez faire de la pole dance.

Vous allez apprendre à vous aimer.


En fait, quand j’y réfléchis, quand quelqu’un me dit qu’elle n’ose pas essayer la pole à cause de son physique, ça me rend triste. Parce que ce n’est pas un sport fermé à une catégorie de morphologie. C’est un sport ouvert, extrêmement ouvert. Les personnalités, les talents, les styles de vie sont énormément éclectiques. Et c’est aussi une immense source de richesses que de rencontrer des gens différents, avec des objectifs, des difficultés et des réussites différentes.

Si vous avez envie d’essayer, foncez.

Le regard des autres ? Quel regard ? Tout le monde se casse la figure de la même façon, tout le monde ressort avec les mêmes bleus, tout le monde a ses craintes. Et au final tout le monde partage vos petits coups de mous comme vos petites et grandes réussites.

Mais finalement on est tous rassemblés autour de la même passion.

IMG_2370


Tu as aimé cet article ? Partages-le !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

26 Comments

  1. Addict to says

    J’adorerais essayer, mais je ne suis absolument pas musclée des bras 😀

  2. carcouillette says

    Très bel article qui donne envie ! J’aimerai bien m’y mettre à la rentrée prochaine!
    A bientôt,

  3. Alexia says

    Super article ma belle 😉
    Dommage qu’en Belgique, il y ai pas une école pôle car j’aurais bien essayé 🙂

  4. Céline says

    Plus qu’un article sur la passion je l’ai lu comme un article sur la « décomplexion ». Les médias,e entre autres, nous renvoient une image de la pole dance sexy, réservée à des corps de déesses médiatiques, alors que toi, danseuse, tu nous la présentes comme un sport, une activité, une passion. Toi, danseuse, tu nous expliques que toutes les morphologies y sont les bienvenues. Toi, danseuse, tu nous fais dire adieu aux complexes pour te rejoindre dans ton univers. Toi, blogueuse, tu nous invites à nous aimer …

    Bravo pour ton article !

    1. Marion - Civis Mundi says

      Wow ! Je crois que c’est le commentaire le plus touchant qu’on m’ait laissé … Merci beaucoup c’est vraiment trop adorable. Finalement j’ai peut-être réussi à faire passer le message que je souhaitais… Et y a rien qui ne me fait plus plaisir que ça ! MERCI 😀

  5. Sarahlovearts says

    Très bel article, autant sur l’art qu’est le pole mais c’est aussi un boot pour la confiance en soi et je suis sure que ça doit être géniale. Après ce texte, j’en ai vraiment une vision très différente de ce que je pensais! Merci 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci Merci Merci Merci ! Je suis tellement heureuse d’avoir pu te présenter une autre version de la pole, une version de passion et de sport à part entière 🙂

  6. Laura says

    Salut,
    Sympa ce petit article qui me fait découvrir ta passion et effectivement, un peu décomplexer ^^
    Tu as une très belle écriture qui nous fait lire l’article du début à la fin et nous donne envie de nous initier 😉
    A bientôt j’espère et bon weekend

    1. Marion - Civis Mundi says

      Oh merci beaucoup c’est vraiment trop gentil 🙂 Je suis contente que cet article t’ai un peu aidé 🙂 Bon week end à toi aussi !

  7. Pauline says

    Trop drôle, parce que je me retrouve vraiment dans ton article, trop grosse et pas assez muscler, mais plus tard j’aimerais essayer, ça doit donner des abdos en béton ce truc (mon rêve) aha. En tout cas merci pour cet article, car il m’a vraiment rassurer et donner envie d’essayer 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Ah ça pour filer des abdos en béton ! ahah sans parler de la force que tu acquières de partout, on dirait pas mais c’est pas simple de se tracter sur une barre ! 🙂

  8. Ju' says

    On sent effectivement que tu es passionnée 🙂 J’ai des copines qui en font mais je ne les ai pas suivies, j’aurais la grâce d’un hippopotame sur la barre lol

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci beaucoup ça me touche 🙂 si ça peut te rassurer on a toutes la grâce d’un hippopotame quand on débute ahah

  9. Comme on est says

    Coucou 🙂 J’avoue que c’est un sport qui pourrai me plaire parce qu’il rassemble plusieurs choses qui me ressemblent comme l’oublie des complexes, la danse, la souplesse. Malheureusement je me suis fait opéré de l’épaule gauche et je souffre encore de certaines douleurs :/ Alors je peux oublier le pole dance car je ne pourrai jamais avoir assez de force dans les bras. Mais je vais continuer de lire tes articles dessus 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou ! Oh mince … En effet les bras sont hyper sollicités donc autant ne pas prendre de risques inutiles … Courage à toi en tout cas ! 🙂

  10. Floriane lov'in it says

    Effectivement on a toutes des petits complexes et meme les Mega musclées et bien foutues en ont, les humains sont tordus . J’aimerai vraiment essayer ce sport, je suis sûre que ca me ferait du bien.

    1. Marion - Civis Mundi says

      Oui j’en suis sûre aussi! C’est un bon exutoire 🙂 Et effectivement on est jamais jamais contents de ce qu’on a, à croire que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin x)

  11. Le Luxe d'Axelle says

    Salut !
    Un très bel article ! Tu as tout à fait raison, le plus important est de se sentir bien dans son corps. C’est vrai pour pas mal de chose au final !
    A bientôt 😉
    Axelle – Le Luxe d’Axelle

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou ! Merci pour ton commentaire 🙂 Effectivement ça s’applique à énormément de domaines 🙂

  12. Wendy says

    On vient pour lire quelque chose sur le Pole.. et au final on ressort grandi par la moralité de ton article! S’accepter tel que l’on est. personne n’est parfait! Tellement juste… merci pour tous ces bons mots! De la lecture qui vaut son pesant d’or!

    …….Tu me donnes presque envie d’essayer.. sauf qu’il n’y a pas de cours assez proche de chez moi ;-P XD

    1. Marion - Civis Mundi says

      Oh … Merci beaucoup pour ton beau commentaire, ça me touche énormément ! Vraiment ! Je ne pensais pas que ça aurait cet effet et j’en suis vraiment heureuse. Si jamais tu as vraiment envie d’essayer, il existe des petits stages d’initiation et débutants sur des week end par exemple, ça peut être l’occasion ! A bientôt 🙂

  13. FreeBright says

    Ooh j’en fait aussi et ton article me rebooste. C’est vrai que la morphologie on s’en fiche en pole mais quand je vois que les autres filles arrivent a faire plein de figures que moi ça fait 2 ans que j’en fais et que les nouvelles de cette année sont meilleures que moi je ne peux m’empêcher de me dire que la morpho y est pr quelque chose et d’être dépitée. Mais bon j’essayerai encore. De toute façon j’adore ça même si je ne suis pas la meilleure (je dirais même bien loin de là ). Mais bon c’est chiant de ne pas y arriver autant! (En tout cas je compte m’acheter un joli carnet ou écrire les figures et les décrire ça m’aidera déjà peut être mieux. .) Bon je t’ai raconte ma vie mais ton article m’a inspiré ^^ des bises. Et viveLaPole lol

  14. Coyote Life says

    J’ai deux amies qui font du Pôle depuis longtemps, en compèt. Dieu que c’est beau <3
    Mon dos pourrave de cavalière a bien du mal à supporter ce sport, dommage.

Leave A Reply

Your email address will not be published.