Pole Dancer Stories (4) : Interview de Timea.

Hello 😀 Nouvelle interview en ce dimanche, et cette fois-ci nous accueillons Timea, poleuse hongroise ! Enjoy 🙂

La dernière interview est disponible ici 🙂

timea 1

Peux-tu nous parler un peu de toi ?
Je m’appelle Timea, j’ai 27 ans et je suis hongroise.

Quand et comment as-tu commencé la pole ?
J’ai commencé la pole il y a cinq ans. D’abord j’ai participé à un showgirl workshop où une prof à moi m’a conseillée d’essayer la partie sportive aussi, et c’était le coup de foudre.

A quel niveau es-tu actuellement ? Plutôt pole sport ou pole art, exotic… Quelle est ton domaine de prédilection ?
Je suis à un niveau master aujourd’hui, ce qui est un vrai défi. Le succès ne vient pas dès la première fois, il y a du boulot avec chaque figure/combo. Je préfère le côté sportif de la pole : c’est moi ! Il s’agit de dépasser mes limites en matière de force et de flexibilité.

timea 2

Qu’est-ce que la pole t’as apporté ? 
J’ai eu beaucoup d’amies qui polent, je suis reconnaissante pour cela. J’ai appris à me battre, à ne pas abandonner tout de suite, à avoir confiance en moi et en plus, j’avais des problèmes au dos (scoliose) que la pole a fait disparaitre.

Comment expliques-tu ta passion et ton sport à un ou une non-initiée ?
Je montre mes photos et je partage mes expériences avec ceux/celles qui s’y intéressent. J’essaye de les convaincre de venir à un cours : en général ça marche et on continue á fréquenter le studio 🙂

Quels autres sports pratiques-tu ?
Je fréquente encore la gym (classes trx, stretching), je fais du street workout en plein air quand il fait chaud, du vélo et tout ce qui m’intéresse sur le moment, j’adore bouger!

timea 3

Participes-tu à des compétitions ? Ou l’envisages-tu ?
Je n’ai pas encore participé à une compétition, mais c’est prévu pour septembre. Notre studio aura son propre concours : c’est le premier pas. Après on verra au niveau national ou international.

Tu souhaites avoir ton propre studio dans quelques mois. Comment l’imagines-tu ? Quel message et quelle philosophie de la pole souhaites-tu transmettre à tes élèves ? Dis nous tout sur ton projet.
Ce projet est encore sous organisation avec une amie, alors je ne peux pas dire plus pour le moment 🙂 Nous voudrions mettre un accent sur l’éducation des jeunes/des enfants, car ils sont encore plus flexibles et enthousiaste que les adultes. En plus en matière de posture c’est vraiment essentiel!

As-tu eu des moments de doutes, d’incertitudes ? Comment les as-tu surmonté pour continuer à poler ?
Oui j’avais des périodes vraiment dures quand ma motivation était à zéro. Au niveau master c’est difficile de progresser, surtout rapidement.. il faut prendre son mal en patience pour y arriver et garder ça en tête c’est parfois difficile à comprendre ou à accepter. Mais pendant ces périodes je n’ai jamais arrêté de poler : j’ai essayé de plus travailler ma flexibilité et de réaliser les figures simples d’une maniere plus belle.

timea 4

Qui sont tes sources d’inspiration ?
Anastasia Skukhtorova bien sûr 😉 et ma prof Jenni qui déchire chaque fois quand elle essaye une nouvelle figure : elle y arrive toujours !

Quelles sont tes figures préférées et celles que tu souhaites réussir un jour ?
Ma préférée c’est le coconut et les figures de split, car j’ai beaucoup progressé à ce niveau. Quant aux figures de force, j’aime le pegasus et mon rêve, c’est le rainbow marchenko.

Quels conseils donnerais-tu à un ou une débutante pour aider dans sa progression ?
Faites du stretching plusieurs fois par semaine, ça vous aidera à avancer sur le long terme.

timea 5


 

Tu as aimé cet article ? Partages le  !

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.