Rêver sa vie dans une appli, l’éternelle question « être ou ne pas être »

Hello hello ! Aujourd’hui nous allons parler… réseaux sociaux ! Car on peut clairement dire qu’ils font désormais partie intégrante de nos vies. On est tous au moins sur un (pour les plus déconnectés d’entre nous, ce sera généralement facebook) et pour certains sur carrément tous ! Facebook, instagram, twitter, snapchat, et que sais-je encore… L’information circule à une vitesse affolante. Il y en a partout, tout le temps. Même si parfois on absorbe uniquement des informations de merde (non mais y a un moment faut dire ce qui est aussi).

LA MINUTE CULTURE BAS

Etre ou ne pas être. Exister ou non. Etre populaire ou transparent.

Facebook est probablement le plus « habituel ». Il est probable qu’on y soit vraiment tous et qu’on s’y connecte un peu par habitude, pour meubler 5 minutes de notre temps, pour lire des conneries, désespérer sur des statuts d’une ancienne copine qui passe sa vie à se plaindre tout en prenant soin de préciser que c’est une femme forte alors qu’elle va se relever plus forte encore, papoter sur des groupes (comme pour moi sur Le Café des Blogueuses juste làààà), ou suivre ses blogueuses préférées.

Instagram te sert à déprimer sur ta vie forcément pourrie vu que Machin elle a un appartement trop stylé bien décoré, Truc elle fait des repas équilibrés et se lève à 5h tous les matins, Chose a plus de maquillage dans son dernier haul que tu n’en auras accumulé jusqu’à ta retraite et TrucMuche a un corps de rêve qu’elle exhibe chaque jour dans le plus simple appareil. On calcule sa popularité au nombre d’abonnés, on est nulle si on a que 100 likes alors que la copine en a 1500, on passe des heures à scroller un écran pour se faire auto déprimer.

Twitter, l’apogée de la connerie. La liberté d’expression n’a jamais eu aussi bon dos. Sous prétexte qu’on est libre de dire ce qu’on veut, on en oublie le respect d’autrui. Il est drôle de retweeter des propos humiliants portés à l’encontre d’une tierce personne qui n’a rien demandé sinon qu’on la laisse tranquille, il est facile et rapide d’insulter, de se moquer, de rabaisser. On réhausse son estime de soi en retweetant en masse des compliments que d’autres personnes nous font, on dit bonjour, bonne nuit, je vais faire pipi, j’ai mes règles, je bois un soda, j’ai plus de céréales.

Snapchat te fait passer à côté de ta vie. Tu passes ton temps à filmer ce que tu appelles des moments mémorables alors que les moments mémorables, tu passes complètement à côté. Tu soûles ce qui sont avec toi et qui n’ont pas envie d’avoir un objectif braqué sur leur figure h24. Tu filmes, tu partages, tu filmes, tu partages. Tu vis à travers une application, tu t’en crées une nouvelle qui correspond à celle que tu veux montrer. Quand tu te tapes un fou rire avec une amie, tu regardes quand même l’écran pour vérifier que tu es jolie quand tu ris. Alors que franchement, quand on se tape une barre, une vraie, on ressemble à rien. Mais pas sur snapchat.

LA MINUTE CULTURE BAS

Alors que bien utilisés, les réseaux sociaux, c’est aussi ça :

Facebook te permet de garder le lien avec des personnes qui sont loin de toi. Se souvenir d’un anniversaire dans un quotidien chargé et fulgurant est toujours une jolie attention. Les groupes permettent de jolies rencontres entre des personnes partageant les mêmes centres d’intérêts. Tu peux partager des articles qui t’ont plu, suivre l’actualité, rigoler de partages d’images drôles.

Sur Instagram, tu peux partager des photos que tu as mis beaucoup de coeur à travailler, voyager, découvrir, faire passer un message. Tu peux suivre tes copines, laisser libre court à ton imagination et à ton petit côté artistique. Tu es heureuse quand tu vois que 100 personnes te suivent, parce que 100 personnes ça fait déjà beaucoup de monde !

Et c’est pareil pour twitter et snapchat. Peu importe les réseaux sociaux que tu utilises rappelle-toi que c’est à toi de décider comment tu veux les utiliser. Tu peux t’en servir pour ton plaisir, ou faire comme les autres, et l’utiliser n’importe comment. Ils font beaucoup ressortir les mauvais côtés de l’espèce humaine et à mon avis, twitter en est l’exemple le plus flagrant (d’où le fait que je n’y poste quasiment jamais rien d’ailleurs…). Le nombre d’abonnés est devenu une norme d’utilisation comme l’était avant le nombre d’amis sur facebook (avoue t’avais honte de dire que t’avais que ta mère et tes deux meilleures potes dessus). On se met la pression pour afficher une vie qui n’est pas la nôtre, pour être quelqu’un qu’on n’est pas. Si tu désespères d’un jour atteindre 1000 abonnés sur Instagram, d’être suivie en masse sur twitter ou de faire le buzz sur Facebook, laisse moi juste te dire que tes « followers » ne t’accompagneront pas dans ta tombe.

Bien sûr, sers-toi des réseaux sociaux pour ton blog, construis une communauté engagée même si elle n’est composée que de dix personnes, donne de la visibilité à tes projets via ces biais là, fais passer des messages positifs…

***En revanche si tu te sers des RS pour insulter, rabaisser, humilier, là oui, ça définit bien l’espère de trou de balle ambulant que tu es.

Alors, vous les utilisez comment vous les réseaux sociaux ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

82 Comments

  1. Nella Destiny says

    Coucou Marion 🙂 ! Tu as clairement tout résumer dans ton article : surtout pour Instagram, le fait qu’on idéalise un peu trop la vie des autres! Et pour Twitter c’est vrai que ça peut rapidement dégénérer mais dans l’ensemble j’aime assez ce réseau :p!
    Super article ma belle <3

    Ornella – Nelladestiny

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou 😀 Merci beaucoup ! Sur instagram c’est clair qu’il ne faut jamais oublier qu’on ne montre que ce qu’on veut. Sinon c’est clair qu’on serait toutes en dépression aha

  2. Yasmine says

    Coucou Marion j’adore la manière dont tu as écrit l’article, tellement de vérités.

  3. Salomé says

    Coucou! je suis totalement d’accord avec toi ! D’ailleurs tu m’as fait bien rire avec twitter ! C’est tellement vrai !
    Pour Snapchat je pense que c’est vraiment un RS vraiment badant ds le sens où tu l’utilise tt le temps même entre amis, tu filmes ta soirée comme si tu avais besoin de montrer que tu t’amuses alors que tu es fixé sur ton téléphone à filmer. je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire par là ? Surtout que c’est éphémère. Moi ça m’amuse pr les filtres mais c’est tout. Si tu passes une bonne soirée, tu la passe pas sur snapchat… ça reste mon point de vue. Pr instagram je n’ai jamais ressenti l’auto déprime, je suis contente d’avoir un feed qui me convient et je suis contente de découvrir de nouvelles blogueuses via ce RS ( tt comme Facebook avec le Café des blogueuses 😉 😉 😉 )

    Gros bisous !

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou 😀 Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Je te rejoins pour Snapchat, ça me met un peu mal à l’aise… En fait j’ai essayé de le télécharger pour voir un peu, mais fiou j’arrive pas à m’y faire. Pourtant j’aime bien regarder certaines stories sur insta, bizarrement je trouve ça moins « intrusif ». Les personnes que je suis partagent leurs bon plans, leurs produits, ou des anecdotes…
      Contente que le groupe te permette de découvrir de nouvelles blogueuses 🙂
      Des bisous 🙂

  4. Coyote Life says

    J’aime beaucoup ton article !
    SnapChat j’ai essayé, bon … très vite lâcher je n’apprécie pas le système, en plus c’est pas simple de trouver des personnes (ou alors je suis nulle).
    Facebook je l’utilise énormément pour mon job, mes clients ne me contactent que dessus.
    Instagram alors là j’ai découvert il y a quelques temps (avant je n’en avais pas tellement l’utilité) et j’adore !!

    Pour moi les likes sont hyper importants sur ma page pro évidemment mais pour tout mes comptes perso bof … si on aime tant mieux, c’est avant tout pour moi et aussi une méthode de poser des photos un peu « dans la pierre », elles ne seront pas perdues même si mon portable se meure.

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou ! Merci beaucoup 😀

      Pareil que toi pour Snap, je ne trouve personne ça me fatigueeeee ! Je voulais juste tester à la base et j’ai bien galéré pour trouver ne serait-ce qu’une ou deux blogueuses x)

      Instagram j’avoue que c’est rapidement addictif 🙂

  5. Morgane says

    J’aime beaucoup ton article très amusant et plein d’humour 😉
    Personnellement, j’utilise Facebook (pour garder contact avec des anciens) et une page spéciale pour les actualités de mon blog, les défis photos…
    https://www.facebook.com/Eclat.desoit/
    Et j’utilise Instagram aussi pour partager mes photos et les actualités du blog.
    https://www.instagram.com/kleine_morgane/
    Alors, qu’est-ce que ça dit sur moi ? 😉

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci beaucoup 😀

      Hum je dirais que c’est un usage intelligent et dans le bon sens car dans le positif ! Le blog et le loisir 🙂

  6. NADINE says

    Hello 😉 pendant longtemps j’étais collé à mes réseaux, mais avec le temps il faut relativiser, et ne pas vouloir à tout prix voir le nombre d’abonnés augmenter, il faut laisser faire les choses, montrer et écrire ce que l’on pense .

    1. Marion - Civis Mundi says

      Clairement ! Ca peut vite rendre zinzin d’être toujours collée à ses chiffres… Comment continuer de s’amuser à partir de là ?

  7. Trysha says

    Hahaha, ton article m’a fait bien rire. Surtout La fin et tu as raison. Moi j’essaie de ne profiter que des bons côtés des réseaux sociaux sans tomber dans leurs dérives. Surtout que depuis que je suis maman, j’ai pas vraiment le temps d’y passer ma vie et Snapchat, j’ai complètement oublié qu’il existait. Lol.

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merciiii 😀 Pareil que toi, je m’éloigne loin des côtés négatifs des réseaux. Ils peuvent apporter énormément mais seulement quand ils sont bien utilisés 🙂

  8. Bienvenue chez Vero says

    J’utilisais beaucoup facebook, un peu moins maintenant, mais je suis plus active sur Instagram ces derniers temps.
    Twitter est relié à mon blog pour les publication automatique mais je n’y vais pas beaucoup non plus

    1. Marion - Civis Mundi says

      On a tous nos moments ! Tout comme toi, j’ai selon les moments plus envie de trainer sur un réseau que sur un autre.
      Twitter j’ai un peu abandonné… A part pour suivre certaines blogueuses. Je ne publie même plus mes articles dessus.

  9. July Fit says

    Bonjour.

    J’aime beaucoup ton article, j’ai la même vision des choses concernant ces réseaux sociaux.
    A ce soir, j’en utilise surtout 2 : Facebook et Instagram.
    A vrai dire, je n’ai jamais vraiment été Twitter, je trouve qu’il y a énormément de publications et ce n’est pas toujours évident de tout suivre. Et je n’ai jamais trouvé l’envie ni le plus, de tweeter toutes les 5 minutes sur tel ou tel sujet, ou pour réagir un à tweet.
    Quand à SnapChat, j’en entendais parler depuis des mois mais je ne désirai pas d’y mettre. Et puis, cet été, un ami m’a montré que l’on pouvait se faire des drôles de tête et du coup nous avons passé au moins 45 min à rigoler avec ce type de photos.
    A ce soir, je n’ai toujours pas le réflexe SnapChat, mais de temps en temps, quand j’ai envie de rigoler un peu et de faire l’idiote avec des amis en soirées, j’utilise l’application pour faire ce style de photos. Autant dire que je ne fais pas partie de celles qui publient 15 fois par jour (mais plutôt 1 à 2 fois par semaine en moyenne.

    1. Marion - Civis Mundi says

      C’est vrai que sur Snap les filtres sont rigolos, mais perso j’en ai fait une maxi overdose.. Ils sont publiés et re publiés sur les RS, j’en peux plus de voir des selfies avec des langues de chien ou des oreilles de chat ahaha

  10. Lesptitesmainsdabord says

    Ah ah j’adore ron analyse.
    C’est vrai que les réseaux sociaux ça peut être un bien. Mais ça peut vite aussi dériver et être n’importe quoi.
    Ici mis à part Facebook dont je suis vraiment accro et où j’interagis avec du monde, et instagram où je poste de temps en temps j’évite le reste.
    Peut-être un tort mais ça me va bien comme ça.Facebook est déjà chronophage, ça me suffit et je vois moins l’intérêt des autres réseaux

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci 😀 J’avoue que FB est déjà suffisamment chronophage comme ça ! C’est le seul avec Insta qui m’amuse. Aller sur twitter par exemple me fatigue un peu l’esprit, alors bon une fois par ci une fois par là… 🙂

  11. Sarah Croft says

    Ton article dut toute la vérité malheureusement. Il est temps de changer ca, ca devient malsain, mais c’est la nouvelle génération et je ne pense pas qu’ils soient prêts a changer :/
    Pour ma part, je sais que je perd trop mon temps sur faceboon et instagram, a regarder les actualités, scroller et liker. Il va falloir remeduer a ca 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Je trouve aussi que certaines pratiques des RS sont malsaines. Et parfois chez certaines personnes, ça fait véritablement ressortir tous leurs pires côtés… assez moche à regarder comme spectacle. Et ça a l’air d’être à la mode !

  12. Plume says

    C’est tellement tellement vrai et drôle ! J’ai voulu faire du ménage dans mon Facebook perso, je me suis aperçue que je n’aurai plus aucun ami si ce n’est mon père m’a soeur et mon mari lol. Marre d’entendre les gens être forts lol (surtout la belle soeur lol). Alors Facebook comme les autres réseaux sociaux ne me sert que pour mon blog et c’est bien comme ça

    1. Marion - Civis Mundi says

      Ahah tu m’as tuée ! Pareil que toi, lire les statuts des gens du type « on reste fort, on est des battants, la vie ne peut pas nous faire tomber » chépakoi chépakoi là… C’est bon ça va 30 secondes. C’est quand même rigolo des fois, tu te dis mais à quel moment ça a traversé leur cerveau de publier ce genre de chose ? ahaha.

  13. Mino says

    Bonjour Marion,
    J’ai bien aimé ton article car il m’a arraché un sourire de bon matin. Moi, je n’utilise que facebook, c’est le moyen pour moi de prendre des nouvelles de ma grande famille à Madagascar. Le téléphone est trop cher, et on n’est pas tout le temps connecté sur skype.
    J’ai essayé twitter mais je n’ai vraiment pas accroché…
    Je te souhaite une belle journée 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci beaucoup 😀 Oui Facebook est un excellent moyen de garder le contact avec la famille éloignée, faut quand même le souligner 🙂

  14. Jessica says

    Je suis entièrement d’accord avec ton article. Personnellement, je suis sur tous les réseaux mais à très petite dose (exepté Instagram peut-être). Je pense qu’ils ont tous leurs points positifs, que tu nous as cité mais il ne faut pas se renfermer là dedans. Un très joli article.

  15. julia says

    Ahhhh mais cet article quoi ! Tellement génial 😀 Bravo à toi et ça fait tellement du bien d’en voir de ce type, c’est vrai que les RS on des côtés positifs (salut le café :p ) mais alors faire la course aux follows, j’aime…moi ça me fais de la peine car au final je me dis que peut être ces personnes ce sentent vachement seule dans leur vie 🙁

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci 😀 t’as tout résumé ! Quand un like devient important à tes yeux, c’est qu’il faut vraiment se poser des questions …

  16. elodie says

    Je suis tout a fait d’accord avec TOUT ce qui tu as écrit dans ton article. J’ai moi aussi écrit sur les réseaux sociaux mais sur un point différent, la facilité pour harceler les gens, la méchanceté derrière son écran.
    Moi à part Facebook et snapshat je suis pas du tout une pro lol pourtant je m’y connais niveau internet.
    L’essentiel ce n’est pas le nombre d’abonnés même si tout le monde veut toujours avoir plus « d’amis » car au final beaucoup ne font même pas attention à nous et l’essentiel n’est pas la quantité mais la qualité.

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci 😀 Quand tu parles du nombre d’amis, ça me fait penser à la mode, il y a fort longtemps certes, d’avoir le plus d’amis sur Facebook. Un peu pour se sentir exister ou se sentir populaire va savoir.
      Et c’est clair que les gens ne se sentent plus péter derrière un écran, à croire que c’est leur défouloir, une façon de se libérer de toute la frustration de leur vie.

  17. Maman-blabla says

    J ai rigolé. C est tellement vrai! Je suis pas du tout Twitter, car j ai beaucoup de mal à comprendre ce rréseau, mais tu dis vrai, y a de tout. Abonne toi à des comptes insta pourris pour pas déprimer 😉 j avoue que je bave devant les maisons parfaites quand je vois la mienne. Mais ça donne beaucoup d idées

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci beaucoup 😀 C’est ce qu’il faut ! Rêver, mais ne pas déprimer. Et surtout c’est une grande source d’inspiration.

  18. Kerry Legres says

    Coucou,

    Merci pour cet article dont je partage l’avis.
    J’adore Facebook mais il faut bien l’utiliser comme les autres, j’ai plus de mal avec les autres, sans doute le côté photo parfait d’instagram et le côté trop « spontané » (je n’arrive pas à trouver le terme adéquat) de twitter.

    Bref, merci pour la jolie conclusion, heureusement qu’on ne se résume pas à un nombre de « j’aime » !

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci à toi 😀 Non, on est pas tous un chiffre comme on pourrait le croire ! Comme quoi dans notre société, tout se rapporte aux chiffres : la popularité, l’argent, le poids… Toujours un chiffre à la con pour te faire chier 🙂

  19. elodie says

    coucou,

    j’essai de l’utiliser au mieux.
    Facebook : sur mon perso j’ai que 54 « amis » et c’est pas plus mal
    Twitter : c’est mon fourre tout ( dans le respect bien-sur)
    et Insta je fais des photos de mes moments de ma vie,
    bref je fais ce que je veux sur mes réseaux et je m’en fiche de pas avoir 10000 abonnés la qualité avant tout

  20. Laurine says

    Je partage tout à fait ton point de vue 🙂 J’ai rencontré beaucoup de gens qui crachaient sur les RS, sous prétexte que « raconter sa vie ça sert à rien, osef de ce que tu as mangé à 4h » ou que « on sait jamais qui peut voir ce que tu publies ». En somme, beaucoup de gens qui ne savent pas se servir de ces RS qui sont à doubles tranchant.
    Je suis très contente d’être sur FB, ce qui m’a permis, via des groupes, de rencontrer des gens intéressants, avec les mêmes convictions que moi. Un groupe m’a beaucoup aidé sur le point de vue santé, et l’autre pour la finance. Pinterest a reboosté ma créativité , tout comme IG 🙂

    Belle journée à toi 🙂

  21. Laura says

    Haha, j’adore comment tu dépeins un coté à la fois positif et négatif de chaque réseau social. J’adore.
    J’avoue que Snapchat, et Instagram me font un peu déprimer et perdre mon temps vu que je passe des heures et deux heures accro dessus.
    Merci pour ces bons fou-rire pendant la lecture.
    Bisous
    Laura

  22. Virginie Neleditesapersonne says

    Hello Marion ! Merci pour ce rappel plein de bon sens et qui remet bien les pendules à l’heure. Je blogue depuis assez peu de temps; je dois avouer qu’avant cela -hormis Facebook-, je n’utilisais aucun de ces réseaux (Twitter pour le boulot mais bon). Et depuis que j’ai commencé, je comprend à quel point ils peuvent être addictifs. La course aux like, aux abonnés … j’imagine qu’on puisse tomber dedans très vite ! Vu mon « grand » âge et ma situation, je pense arriver à prendre du recul; mais j’imagine que si cela avait existé pendant mon adolescence, j’aurai certainement succombé assez facilement ! Hormis la course aux abonnés d’ailleurs, je trouve ça parfois triste de voir des gamins en groupe, tous sur leur téléphone … On dirait qu’ils ne se parlent plus ! Mais bon, je suis la première à être scotché sur mon téléphone, j’évite le plus possible devant mon fils mais j’avoue que je ne m’y tiens pas tout le temps… Je lui donne donc un assez mauvais exemple …!

    1. Marion - Civis Mundi says

      Ah bah qui te dit que les jeunes en groupe sur leur téléphone ne se parlent pas entre eux sur twitter ahaha. Non mais c’est vrai que c’est spécial des fois. Quand j’étais avec des copines, ça m’insupportait de parler et que la personne en face passait la moitié de la conversation à taper sur son téléphone. Mais bon que veux-tu…

  23. discoveRin says

    Ahaha tu as tout dit ! J’ai adoré la dernière phrase x)
    C’est clair que je perds énormément de temps à ne rien faire sur les réseaux sociaux, mais souvent quand je suis seule et que je m’ennuie en fait. Avant je décollais pas du téléphone même avec mes amis, maintenant je fais super gaffe, surtout avec mon copain, car les moments de la vie sont précieux et les passer sur un écran c’est bof. J’apprends à m’en servir avec parcimonie quand je suis accompgnée et sans modération si je suis seule (à mon grand désespoir).
    Parfois j’aimerais décrocher un peu des RS j’avoue u_u

    Mais comme tu dis, utilisés à bon escient, les RS peuvent avoir leurs avantages ! J’adore discuter avec les gens et rencontrer sur FB, lire des bêtises et les coups de coeur sur Twitter, voyager avec Instagram et me fendre la poire sur Snapchat, mais voilà, de façon dosée et respectueuse toujours ! 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Tu as tout compris je crois, je trouve aussi que c’est la meilleure façon de profiter des RS 😀

  24. Floriane Lov'in it says

    Super article. C’est tellement vrai ce que tu dis et je ressens la même chose. Pourquoi tout exposer? il faut aussi vivre pour soi… et tu as raison quand tu dis que ça fait ressortir la méchanceté humaine, oui dans pas mal de cas c’est vrai, heureusement qu’il y a de belles rencontres à faire, sinon je n’y serai plus 😉 je suis sur 3 RS je ne sais pas comment font ceux qui les ont tous.

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci 😀 Je ne sais pas non plus comment certains font pour être sur tous les réseaux ! Faudrait y passer la journée entière !

  25. Jessica says

    Je me sers uniquement d’instagram pour mon plaisirs personelle, partager mes photos et échanger… sinon les autres ( facebook & twitter) je m’en sert pour mon blogue uniquement… facebook est remplis de  » caca  » … des gens qui se plaignent, des gens qui passe leur temps à raconter leur vie inintéressante, beaucoup de contenu est faux… les gens republi des articles mensongee parce TOUT LE MONDE la fait, ça veux dire que c’est vrai ? Absolument pas! Les réseaux sociaux, j’ai assez donner à perdre mon temps, maintenant je vie ma vie, et oas derrière un écran!

    1. Marion - Civis Mundi says

      Tu as bien raison ! Je te rejoins totalement sur le fait que beaucoup relayent des articles complètement stupides … Bonjour la désinformation !

  26. Serena says

    Coucou ma belle,
    J’ai trouvé ton article hyper intéressant et ton passage sur Instagram m’a fait sourire ! C’est vrai que tout dépend de la façon dont on utilise les réseaux sociaux, ça peut être positif et permettre de tisser des liens et de faire de belles découvertes, mais si on se compare aux autres au lieu de continuer notre route, ça peut vite être déprimant effectivement !
    Pour ma part, j’essaie d’utiliser les RS de façon « saine » et je n’abuse pas de Snap par exemple car je m’efforce de profiter du temps présent au lieu de tout snapper^^
    Gros bisous à toi 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Coucou ! Merci beaucoup pour ton petit mot 🙂 Effectivement il vaut mieux éviter de se comparer… autrement c’est la déprime !

  27. Yael says

    Ah ! J’ai un peu flippé à la lecture de la première partie de ton article (bien que je partage nombre de tes points de vue)… et la deuxième partie remet tout en place. J’ai longtemps eu une relation je t’aime moi non plus avec les réseaux. Mais professionnellement (et dans certains cas personnellement) c’est utile. Et incontournable !

    1. Marion - Civis Mundi says

      Oui professionnellement c’est devenu incontournable ! Mais beaucoup ne savent pas s’en servir même juste pour promouvoir correctement leur entreprise et se tirent une balle dans le pied… du coup ça peut vite virer à la catastrophe 🙂

  28. Victorine says

    Génial ton article ! 😀
    Je suis d’accord avec toi, on est sur tous les fronts.
    Instagram peut faire déprimer mais j’ai pris du recul cette dernière année : on ne montre que ce que l’on veut bien montrer.
    J’aime Twitter pour son côté un peu « plaintif », on peut y raconter sa vie et au final on s’en fout, mais c’est vrai que le bashing y est plus présent, ça me dépasse ces embrouilles répétitives.
    Arf Facebook… je désespère de voir ces anciennes amies qui passent leur temps à raconter leur vie dans des statuts à mon sens inutiles. C’est comme quand les gens postent un statut qui fait tristounet dans le seul but que les autres te laissent un commentaire en demandant ce qu’il se passe !
    J’utilise surtout mes réseaux sociaux pour mon blog. Mon préféré est évidemment Instagram. J’ai un bon nombre d’abonnés mais je suis tout à fait d’accord avec toi… ils ne me suivront pas dans ma tombe ! Il faut relativiser et pas se prendre pour la reine du monde XD
    En tout cas, un plaisir ton article 🙂

    1. Marion - Civis Mundi says

      Merci beaucoup à toi 😀 J’avoue que sur Facebook certains n’ont toujours pas passé le cap de la plainte en statut. Ca me désole quand je vois ce genre de truc aha

  29. Nadia says

    Haha il est bien vénère cet article ! 😀
    C’est clair, chaque outil dépend de l’utilisation de son utilisateur !

  30. La belle bleue says

    J’adore !!!!
    Perso je n’utilise que FB et Insta !! J’ai un compte Twitter mais je n’y vais jamais, et Snapchat je ne l’ai même pas installé, j’en peux plus des filtres, je ne vois que ça, je vais tous les vomir !
    Pour le nombre d’abonnés, je ne saurais pas te dire combien j’en ai lol, je n’y fais pas trop gaffe ! Je regarde plus souvent sur FB mais c’est une fois de temps en temps quoi 😉

  31. L'univers de chloé says

    J’utilise les réseaux sociaux pour créer du lien, découvrir d’autre personnes et partager ma passion qui est la photo 🙂 Belle soirée <3

  32. Doroti says

    Je plussoie totalement. Avant les réseaux sociaux, il n’y avait qu’internet et geek dans l’âme je disais tout le temps que c’était l’une des plus grandes inventions de l’Homme. Mais problème ! On en a fait une vitrine publicitaire pour tout et rien, un amas de parasites virales. Et les réseaux sociaux c’est pareil. Ça peut apporter tellement et en même temps montrer le plus absurde voir le plus horrible du côté humain. A nous tous de faire que ces nouveaux outils mis à notre disposition soient une avancée pour l’Homme plutôt que la vitrine d’un monde débilisant. Et cette article va dans ce sens 😉

  33. Franca says

    Hello on parlait justement des réseaux et qu’ils devenaient tous pareils. Partager photo ou vidéo sur tous. Avant les photos c’était plutôt Instagram les vidéos sur Snapchat….maintenant c’est de tout partout…mais moi j’adore ! Bisous.

  34. A.M. Thepeller says

    Hey,
    Instagram est le royaume du paraître, c’est vrai. Mais c’est un fond de commerce pour certains, alors ils font bien ce qu’ils veulent.

  35. Hidden Lifee says

    Tu a l’air remontée ^^
    J’utilise les RS quand j’en ai envie, j’ai arrêté de poster beaucoup de photos et de partager ce que je voulais sur Facebook car ça devient un flicage permanent, j’utilise twitter pour retweeter des infos, ou des articles intéressant et partager avec les peu d’abonnés que j’ai ^^
    Snapchat j’ai mes amis et je l’utilise très peu, je vois pas un grand intérêt de partager toute sa vie dessus … Instagram est celui que je préfère même si j’ai pas un corps de rêve, que je mange gras, que je suis une petite blogueuse, mais j’adore mettre mes photos, m’amuser à les retoucher, les filtrer etc …
    J’aime beaucoup ton article qui résume assez bien ce que je pense. Il faut le faire avec envie sinon ça sert à rien, surtout de s’inventer une vie parce qu’au final ça se voit toujours le « mensonge » …

    Bisous x.

  36. Ony says

    haha j’aime beaucoup ton article et le ton! 🙂 et je partage ton avis sur les réseaux. Autant ils peuvent être des outils formidables, autant ils peuvent être des outils toxiques, qui consomment notre temps, notre attention, qui nous dépriment, nous narguent, nous font mentir, nous font passer à coté de la vraie vie… Malheureusement, je crois bien que ces réseaux sont conçus de manière à ce que nous en devenions accros, pour capter notre attention aussi longtemps que possible . Je ne retrouve plus l’article qui expliquait ça mais c’est dans l’intérêt de ces réseaux de nous garder chez eux le plus longtemps possible. Il faut beaucoup de courage et de force de caractère pour y résister. Il faut réapprendre à vivre sans filtre, vivre pour de vrai, au moins de temps en temps :p
    Sinon pour ma part je ne suis que sur Facebook, et je ne poste pas énormément, mais si j’y prends pas garde, je suis happée. Je suis aussi depuis peu sur Twitter, mais j’arrive pas à accrocher. Et Instagram me tenterait bien.

  37. tiffany says

    Coucou Marion ! Tu as bien raison pour instar, c’est vrai quand on voit des comptes avec du maquillage top, des filles trop bien fouttues, on est vite déprimées….. Cependant j’aime quand même beaucoup ce réseau social même si pour l’instant je ne l’utilise pas vraiment. J’aime beaucoup Twitter, même si comme tu l’as si bien dit, on y trouve tout et n’importe quoi ahaha !! Merci pour cet article, gros bisous et à bientôt ! Tiffany

  38. Lauriane LeLaboNet says

    Tout d’abord ces *** sont parfaites !! 😉
    Mais revenons au propos. Je crois en effet que les RS sont le parfait mix des deux parties de ton articles, car en fait, à mon sens, la première partie « etre ou ne pas etre » defini la communication qui est faites autour de ces reseaux. Typiquement la communication autour de Twitter a été « vient donc c’est no limit, tu dis ce que tu veux » pour attirer le grand public car a l’origine il s’agissait d’un reseaux plutot privé et professionnel où il y avait beaucoup de recherche pour entrer son propos dans 140 caractères. Aujourd’hui encore, je l’utilise comme veille sur le digital, les innovations et le blogging. Et en réalité on ne voit que ce que l’on veut voir ;). A contrario, je trouve Instagram de plus en plus qualitatif, avec une vrai esthetique de l’image, comme un grand portfolio et c’est top. Comme quoi parfois la course aux abonnés peut permettre de s’ameliorer… 😉 Pour ma part le RS qui me laisse encore perplexe est Snapchat … mais bon il a été concu pour les moins de 25 ans. Ca explique peut-etre mon handicap ou du moins ca me donne une excuse. 🙂

  39. Jolihibiscus says

    Coucou 🙂
    Alors clairement j’ai adoré ton article et ta façon d’analyser les différents réseaux sociaux. Je te rejoins totalement sur tout ce que tu as dit dans ton article.
    Pour ma part, j’utilise seulement (ceci dit c’est déjà bien xD) Facebook et Instagram et je t’avoue que j’ai tout de même une préférence sur instagram. Je sais pas si c’est parce que je suis des personnes bienveillantes sur ce réseau social mais j’ai l’impression que l’ambiance y est meilleure que sur facebook.
    Pour twitter je n’arrive vraiment pas à accrocher mais tant pis je me dis que c’est du temps de gagner ahah :p
    Bisous

  40. Maeva says

    Un seul mot : VÉRITÉ !
    Je me surprends souvent sur IG à me dire « Elle est trop bien foutue » ou truc du style.
    Honnêtement Instagram permet de son charme avec l’histoire des feeds ; il faut que ce soit harmonieux, de la même couleur , blablabla … Ca je n’aime pas du tout. Mais chacun sa vision des choses !
    Je préfère retoucher seulement la couleur pour les accentuer que m’embêter à harmoniser les couleurs de TOUTES mes photos !

  41. Julie lit au lit says

    C’est plutôt bien résumé! Ce n’est pas demain la veille que je vais m’inscrire sur Snapchat, par exemple!

  42. Lucie says

    J’aime bien Instagram car je fais de la photo. Facebook est reserve a ma famille et mes amis car j’y mets mes infos personnelles. Donc tout est complentaire je trouve

  43. ChatBanane says

    Très bien résumé ! Ta phrase reflète parfaitement ma philosophie de l’utilisation des RS : « c’est à toi de décider comment tu veux les utiliser. »

  44. Carla Audoyer says

    Hahaha ton article m’a vraiment fait beaucoup rire et j’adhère complètement à tes écrits 😉

    Merci pour cet agréable petit moment !

  45. Manon says

    Un article plein de vérité, notamment en ce qui concerne Instagram. On a un peu vite tendance à oublier qu’on nous montre ce que l’on a envie de montrer.

    Bisous, et bon lundi.

    Manon,
    http://www.chouquettes-mascara.com

  46. LUCY says

    Tellement vrai ! Indispensable de faire de la digital detox régulière et de prendre un peu (beaucoup) de recul par rapport à tout ça ! J’adore d’ailleurs les photos qui montrent le contexte d’une photo postée sur Instagram, c’est souvent très démystifiant !

    1. Marion - Civis Mundi says

      J’avoue que c’est top 🙂 et oui parfois il faut prendre un peu de recul, sinon c’est à se rendre dingue ^^

Leave A Reply

Your email address will not be published.