Girlboss – La nouveauté série signée Netflix. Top ou flop ?

Hello hello ! La nouvelle série de Netflix Girlboss, vous connaissez ? Personnellement j’en ai entendu parler sur Twitter. Non pas que j’y fasse preuve d’une activité folle, mais j’aime bien y traîner pour voir qui râle, qui partage quoi, qui fait dans la mesquinerie ahah (et je peux vous dire qu’en cette période d’élection, on assiste à un florilège de conneries…). Bon et du coup je suis tombée un peu par hasard sur la bande annonce de la série et je me suis dit : pourquoi pas ?

La série est sortie le 21 avril sur la plateforme ultra connue Netflix et contient 13 épisodes de 25 minutes chacun environ.

LE SYNOPSIS – made in Wikipedia parce que celui de Netflix c’était pas la joie…

Sophia Marlowe est une jeune adulte rebelle et fauchée. Très peu responsable, la jeune femme passe son temps à chercher des vêtements vintage et se fait régulièrement virer de ses boulots. Un soir, sur un coup de tête, elle décide de vendre l’une de ses vestes vintages sur le site de vente aux enchères eBay. La vente est un succès et Sophia décide de se lancer dans la personnalisation de vêtements vintages à vendre sur le site sous le nom de Nasty Gal.

On l’aura compris, ce sont les débuts d’une jeune entrepreneuse passionnée de fringues et qui a commencé comme beaucoup aujourd’hui, avec son ordi et sa motivation. Il s’agit là d’une adaptation du best seller « Girlboss » lui-même inspiré de la vie de Sophia Amoruso, qui a créé à 23 ans, en 2007, sa petite boutique Ebay Nasty Gal Vintage et qui en 2011 pesait alors plus de 23 millions de dollars (et voilà où les données statistiques et financières de wiki s’arrêtent aha).

Netflix Girlboss

On en pense quoi alors de la série de Netflix Girlboss : top ou flop ?

Promis, aucun spoiler sur l’histoire 😉

Déjà j’ai fait tout mon possible pour passer outre mon à priori sur Brit Robertson. J’avais vu cette actrice dans la série The Secret Circle, et franchement je pouvais pas l’encadrer du tout… Je n’aimais pas son jeu d’actrice qui pour moi à ce moment-là était complètement inexistant, et du coup même si le thème de Girlboss me plaisait énormément, j’étais pas emballée à 100%. Ceci dit, j’ai essayé de partir avec l’oeil le plus neuf possible parce que je suis rarement déçue de Netflix.

Les premiers épisodes, j’étais un peu mitigée. Justement je me suis retrouvée avec une Brit Robertson que je trouvais loin loin loin d’être convaincante. Trop exubérante, rire faux, scènes surjouées… J’avoue ne pas avoir été emballée. Je me suis d’avantage attachée à Ellie Reed, plus convaincante, plus naturelle dans son adaptation d’Annie, je sais pas trop. Les scénarios n’étaient pas dingues mais comme toute série, il faut bien qu’elle se lance et qu’elle plante le décor.

Netflix Girlboss

Petit à petit, la série s’est quand même un peu construite. Brit Robertson paraissait plus à l’aise, plus dans son personnage, et parfois elle m’a émue. L’histoire quand à elle ne laisse pas de vide intersidéral ni de moment où tu te fais chier comme un rat mort. Honnêtement, j’ai quand même enchaîné assez rapidement les treize épisodes. Et on voit quand même bien les différents stades par lesquels passent un auto-entrepreneur (même si ce n’est pas creusé ni explicité), entre la solitude, le manque d’argent pour financer les projets rêvés, le manque de soutien dans les débuts, l’incompréhension de certains, mais aussi la volonté, la motivation, les rêves et le travail qui paye.

Netflix Girlboss

Ceci étant dit, ce n’est pas non plus la série de l’année. Netflix la classe comme « Série comique », mais j’irai pas jusque là. C’est une série intéressante mais qui survole un peu le sujet, l’histoire. Ca n’a pas vraiment de profondeur, ça ce regarde, ça te détend, t’es curieux de savoir la suite, mais ça te transcende pas. Juste avant avec Doudou on a regardé The O.A. et ça c’était de la pure bombe ! Avec Girlboss, j’espérais quand même une série qui affiche les femmes comme de véritables business woman, des femmes avec de la poigne, des idées, de la créativité et de l’esprit. De véritables bosseuses ! Au final, la série se concentrait énormément sur des problèmes de coeur, d’amitié, et la thématique d’entrepreneuriat, du partir de rien pour finir au sommet, on passe un peu dessus. C’est une série qui à mon sens est agréable à regarder mais relativement plate dans le scénario. Je n’ai pas hâte à la saison 2, je ne serai pas mécontente s’il y en a une. Mais si la série finit annulée, j’en aurais pas grand chose à péter même si ça m’a bien occupée.

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Pour accéder au site de Netflix c’est par ici 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

10 Comments

  1. Julia says

    Merci beaucoup pour cet article, justement je me tâte de la voir et franchement je suis toujours pas convaincue xD peu être un jour car bon Netflix quoi, j’aimerais bien voir par moi même ce qu’ils en ont fait :p

  2. Diane says

    Perso j’ai vraiment aimé cette série en une journée et demi je l’avais finit! J’ai adoré l’évolution de Sophia (même si elle devient un peu casse bonbon vers la fin) haha. Je ne la classerai pas non plus dans série comique pour le coup! En tout cas cette série m’a beaucoup motivé, la voir partir de rien et devenir une auto entrepreneuse qui rencontre un succès inespéré ça fait rêver! Merci pour ton article en tout cas, bisous ♡

  3. Julie says

    J’ai bien aimé mais sans plus…

  4. Mathilde's Closet says

    Hello ! J’en suis je crois à l’épisode 6 et je n’accroche pas… Je trouve que la série est entre la rom-com de base et le carrément barge mais sans aller au bout ni de l’un ni de l’autre… Je pensais aussi que ça allait être une série hyper female empowering et non… Mais bon ça reste assez fun à regarder.

    Mathilde’s Closet

  5. La Geekosophe says

    J’ai regardé les 3 premiers épisodes pour le moment : je trouve que le personnage principal est un peu forcé dans son excentricité, du coup ça manque de naturel. De même que pour toi, je trouve la thématique de la création d’entreprise un survolée. Mais bon ça reste distrayant, je vais voir la suite 🙂

  6. Laura de BBxMarmotte says

    Oh dommage qu’il n’est pas plus approfondi le sujet de l’entrepreneuriat :/ Je la regarderais quand même pour voir ce que ça vaut ^^

  7. Elsa says

    Personnellement, j’ai bien aimé ! J’ai regardé la série d’une traite en une nuit ! Concernant le jeu d’actrice de Britt Robertson, je trouve qu’on la quand même découverte dans un autre style de rôle, un style qui lui va bien ! 🙂

  8. La belle bleue says

    C’est vrai que dans « The Secret Circle », elle est transparente en fait… elle sert à rien !!!

    Sinon, cette série ne me tente pas trop, mais à l’occasion je regarderai le premier épisode pour me faire une idée 😉 En général soit j’accroche et je peux m’enfiler 10 épisodes d’affilée, soit j’accroche pas et là je lâche l’affaire ! Ça ne me coûte rien d’essayer !

  9. Joy says

    J’ai un avis mitigé aussi sur la question. Ca se laisse regarder, le soir quand on est crevée après une journée de dingue, mais sans plus. Je ne suis pas non plus fan de l’actrice, définitivement pas la série de l’année.

Leave A Reply

Your email address will not be published.